L’Indé Panda n°2

Description (source Amazon) :

Vous ne connaissez toujours pas L’Indé Panda ?
Rassurez-vous, ce second numéro vous donnera l’occasion de vous rattraper !
Dans la continuité de notre démarche à promouvoir les auteurs indépendants, et fort de l’enthousiasme suscité par notre premier numéro (paru le 1er octobre dernier), ce magazine a pour vocation de vous faire découvrir, gratuitement, des nouvelles sélectionnées avec soin par notre comité de lecture.
Nous vous invitons cette fois encore à entrer dans l’univers de ces nouvelles plumes, et à vous laisser surprendre par cette palette de genres.
Pour ceux qui connaissent déjà L’Indé Panda, nous espérons que ce second numéro vous plaira tout autant que le premier !

Au sommaire :

Je m’appelle Marion – Solenne Hernandez
L’Aurore du rock and roll – Selma Bodwinger
La belle retraite – Khalysta Farall
La sirène – Nathalie Bagadey
S.O.S. – Jeanne Sélène
Le petit chat est mort – Nicolas Chevolleau
Le seigneur du château – Patrice Dumas
Le Vagabond – Alan Spade
Les vacances de Madame Michard – Hélène Ourgant
À l’abri – Éric Abbel
Le Voyage – Cindy Costes

IDP2

Mon avis :

J’avais adoré L’Indé Panda n°1, j’adore tout autant celui-ci.

Toutes les nouvelles valent le détour, et pas qu’un peu !
Frissons, rires, tristesse, cruauté, joie, espoir, nous traversons une large palette d’émotions à travers ce recueil.

Je réfléchis depuis deux jours pour choisir mes 3 nouvelles préférées (ne me demandez pas de n’en choisir qu’une, j’en suis incapable), le choix est dur tellement j’ai aimé ce recueil.

« L’Aurore du rock and roll » de Selma Bodwinger, quel humour ! C’est frais, pétillant, drôle ! Une réussite pour cette auteure que je découvre mais que je vais suivre de près.
« S.O.S » de Jeanne Selene, j’ai déjà lu 2 écrits de cette auteure (le roman « La Route des chiffoniers » et la nouvelle « Sans faute ») et j’ai aimé retrouvé sa plume si sensible, pleine de délicatesse et de bienveillance. Une de mes auteurs « chouchou » du moment I love you .
« Je m’appelle Marion » de Solenne Hernandez, encore un nom que je connaissais pas, comment ai-je pu passer à côté ? J’adore son style, sa touche d’humour qui dévoile une sensibilité à fleur de peau.
« La belle retraite » de Khalysta Farall. J’ai découvert Khalysta dans L’Indé Panda n°1, j’avais aimé sa nouvelle même si ce n’était pas mon genre de prédilection. Là, j’ai A-DO-RÉ ! Le sujet est très intéressant et mérite d’être évoqué, servi par une plume aussi belle et entraînante, c’est un régal.

Oui, il y en a 4 mais je voudrais en citer encore !
Autant vous dire que ma PAL a augmenté avec toutes ces découvertes ^^

Ne passez pas à côté, d’autant que c’est gratuit 😉

coup de coeur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s