Les Lettres de Rose de Clarisse Sabard

Quatrième de couverture :

Lola a été adoptée à l’âge de trois mois. Près de trente ans plus tard, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire.
Sa vie va basculer lorsqu’elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange héritage : une maison et son histoire dans le petit village d’Aubéry, à travers des lettres et des objets lui apprenant ses origines.
Mais tous les habitants ne voient pas d’un bon oeil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu’elle ne le voudrait…

A propos de l’auteur
Clarisse Sabard est une jeune trentenaire férue de lecture et de robes vintage, persuadée d’avoir vécu à New-York quelque part entre les années 1920 et 1950. Les Lettres de Rose, son premier roman, est le lauréat du deuxième Prix du livre Romantique.

lettres de rose

Mon avis :

J’ai été complètement transportée avec Lola dans ce petit village qui recèle tant de secrets pour la jeune femme.
Grâce à son héritage, on découvre la vie de trois générations de femmes avant Lola. Ces destins sont passionnants et évoquent les grandes sagas familiales.

Nous accompagnons la jeune femme tout au long de ses découvertes. Nous suivons ses émotions, ses réflexions au fil des découvertes. Parfois, devant toutes ces révélations auxquelles elle ne s’attendait pas, Lola fait une pause, digère. J’ai voulu faire de même mais j’en ai été incapable ! Une fois commencé, il est très dur de se sortir de ce roman. L’auteure a réussi a rendre son texte vivant, j’avais l’impression de découvrir l’histoire de personnes proches de moi. Ma gorge s’est nouée à plusieurs reprises, je me suis totalement identifiée aux personnages alors que nous n’avons quasiment rien en commun.

J’aime quand on s’attache à la psychologie des personnages, je n’ai pas été déçue. Ni avec ces femmes décrites dans les lettres et journaux intimes, ni par Lola, ni même pas les personnages « secondaires » que je voyais quasiment évoluer sous mes yeux.

Outre cette quête de ses origines, Lola va se remettre en question, et sentir son cœur s’affoler à l’approche du beau Jim (on la comprend). Tout reste bien dosé dans l’écriture et le rythme est là et bien là.

Un seul regret pour ma part : que les lettres soient romancées et non sous un format épistolaire. J’ai bien conscience que sinon, le livre aurait été un très gros pavé mais on s’y sent tellement bien que ça ne m’aurait pas dérangé.

Je n’ai maintenant qu’une envie, me plonger dans la lecture du préquel disponible gratuitement sur le site de l’éditeur.

Un énorme merci aux Editions Charleston et au forum Partage Lecture pour ce très beau coup de cœur.

coup de coeur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.