Gonzo Lubitsch ou l’incroyable odyssée de Nick Harkaway

Le mot de l’éditeur:

C’est bien le monde… mais pas celui que vous connaissez. Avec ce livre hors norme, entre roman d’apprentissage, d’aventures ou d’anticipation, le fils de John Le Carré fait une entrée fracassante en littérature.

Colonne vertébrale d’un monde postapocalyptique, la Canalisation Jorgmund – où transite la substance indispensable à la survie de tous -, est en feu. Gonzo Lubitsch, héros de profession et expert en incendie, est engagé pour régler le problème. Mais celui-ci concerne bien plus que la seule Canalisation, bien plus que les seules apparences. Sa mission entraînera Gonzo et son meilleur ami, le narrateur, jusque dans les sombres profondeurs de la surpuissante compagnie Jorgmund. Leur histoire est celle du Monde Effacé, un monde rayé de la carte, menacé par le chaos. C’est aussi l’histoire d’une amitié sans bornes, un récit d’amour et de deuil, parcouru de ninjas, de pirates, de monstres ou de clowns et se déroulant à travers les lieux les plus étranges et les plus dangereux…
Structuré par la figure centrale du narrateur, ce roman hybride et exubérant fonctionne par séquences, flash-back, digressions où Nick Harkaway mêle tous azimuts la satire politico-sociale du monde capitaliste ou la critique de la guerre en Irak à des aventures loufoques, tout cela avec une volubilité, une énergie et un humour dévastateurs. Il crée un univers extrêmement original qui tient de la fantasy, du film de kung fu, du manga japonais, du roman d’initiation et du thriller politique. Inclassable, pétillant et divertissant, ce roman propulse le lecteur dans un monde à couper le souffle.

L’auteur:

Né à Cornwall en 1972, Nick Harkaway est le fils de John Le Carré. Après des études de philosophie et de sociologie au Clare College de Cambridge, il travaille dans l’industrie du film. Il vit à Londres avec sa femme. Gonzo Lubitsch ou l’Incroyable Odyssée est son premier roman.

Gonzo

Mon avis:

J’ai eu beaucoup de mal à me plonger dans ce bouquin, j’ai mis 2 mois à le lire. Il faut dire qu’en lisant 10 pages par ci, 10 pages par là, on n’avance pas. Ce livre est un bouquin a ne pas lâcher, il faut se mettre dans l’histoire et après ça va tout seul. C’est typiquement le genre de livre qui fait « mec » et qu’on imagine très bien adapté au cinéma. Cette histoire terrible, ce monde Effacé, ça pourrait arriver. Au début je ne comprenais pas comment on en était arriver là, puis à force de flash back, j’ai compris… et ça fait peur car ça pourrait arriver…
Un des rares livres qui m’a surprise par sa fin, je ne m’y attendais absolument pas. L’auteur a une imagination débordante, un style accrocheur. En gros, un livre pris par hasard à la bibliothèque, j’ai mis 1 mois 1/2 pour lire les 100 premières pages mais après avoir réussi à trouver 2h d’affilées pour lire, j’ai été happée 🙂 .

❤ ❤ ❤ ❤

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.