Alter Ego – Tome 1 : Au-delà des apparences de Sélène Derose

Description (source Amazon) :

« Nous faisons partie de ce monde et ce monde fait partie de nous. Mais tout comme nous ne nous connaissons pas toujours nous-même, nous ne connaissons pas parfaitement le monde. »

Niya, jeune femme sérieuse et réservée, a une idée précise de son plan de vie. Tandis qu’un nouveau pan de celle-ci commence, tout bascule. Survient cette voiture qu’elle n’a pas vue arriver, cette rencontre inattendue, cette voix mystérieuse, ce secret inavouable. Une péripétie en amenant une autre, tout se bouscule au point de remettre en question ses plus profondes certitudes. Mais en ressortira-t-elle indemne ?Dans ce roman, apprêtez-vous à vivre une spirale psychologique contemporaine entre rationnel et irrationnel, bien au-delà des apparences…

Alter ego
Mon avis :

J’ai tout de suite été attirée par la couverture de l’époque, sombre et assez mystérieuse. Mais honnêtement, la nouvelle est encore plus belle !
J’avoue ne même pas avoir lu la description, me fiant à mon instinct.

Et j’ai bien fait ! Oh oui ! Dès le début, je suis tombée sous le charme de l’écriture de Sélène Derose. Elle a ce petit quelque chose en plus d’indescriptible qui fait que je n’ai pas pu lâcher mon livre. On est dans un roman initiatique, alors que la couverture sombre pourrait faire penser à un thriller. Et pourtant, je l’ai lu comme un thriller, happée dès les premières pages. Il faut dire qu’une part de fantastique se mêle habillement au quotidien de notre héroïne cartésienne, ce qui en renforce encore plus l’intérêt.

Qui dit roman initiatique dit grand attachement à la psychologie des personnages. L’auteure a tellement bien travaillé que je me suis prise à être Niya, à réfléchir comme elle. A être partagée entre les croyances de mon peuple et ma rationalité – normalement à toute épreuve, sauf celle soumise par l’auteur. Car oui, Sélène Derose, en plus d’une belle histoire en quête d’identité, nous éveille à une autre culture, avec ses rites et croyances.
Vous l’avez compris, je me suis vite identifiée à Niya avec laquelle j’ai quelques points communs, notamment dans son désir de bien faire, quitte à s’oublier.

J’ai adoré Anahmé, personnage complexe, et les liens qui se créent avec Niya. Un vrai régal à lire.

Je ressors de cette lecture ravie avec un mot en tête : bienveillance.
Bienveillance de l’auteure envers ses personnages.
Bienveillance de Niya mais surtout de ses proches malgré leurs personnalités très différentes.
L’auteure n’a pas rajouté une foule d’épreuves insurmontables à ses personnages histoire de maintenir l’intérêt, il n’y en a pas besoin et ça fait du bien !

Un délicieux moment de douceur.

Je remercie Sélène Derose et SimPlement pour ce service-presse.

❤ ❤ ❤ ❤ ❤

Disponible sur Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.