De l’autre côté des mondes de Mélanie de Coster

Description (source Amazon) :

Un roman de littérature fantastique déjà repéré pour la qualité de son scénario !

Quand des handicapés moteurs deviennent les sauveurs d’un monde parallèle…

« Les temps changent » affirme l’Homme aux Noix.

Les Bâclés ne le contrediront pas : ils étaient rejetés par tous, ils ont été proclamés sauveteurs de l’humanité. Dans un monde parallèle, certes, mais ce n’est qu’un début.
Pour mener à bien leur mission, ils devront éviter des ombres armées de griffes, trouver des fermes invisibles, apprivoiser des êtres de légende… Apprendre, aussi, à reconnaître leurs amis.
Merlin, leur professeur, sera leur guide dans leur traversée vers cet autre monde. Il sait que son aide ne sera pas suffisante. Et surtout, il ignore encore qui hurle dans la nuit, et quels animaux se créent dans les secrets des châteaux.

Les Bâclés avancent…

De l'autre côté des mondes.jpg

Mon avis :

J’ai connu Mélanie de Coster avec L’Indé Panda n°4, j’avais aimé sa plume. Elle présentait ce roman et j’ai eu tout de suite un coup de cœur pour la couverture que je trouve juste splendide ❤

Les personnages handicapés ont été l’élément décisif pour cette lecture même s’il ne fallait plus grand-chose pour me convaincre. Dans la plupart des romans, les héros sont beaux, intelligents, etc. Ici, ce sont « juste » des handicapés moteurs, rebuts de notre société. Parqués à l’écart dans leur bahut, rejetés, incompris même souvent au sein de leur famille. En résumé, rien qui ne les destine à être des héros. Peut-être dans ce monde, mais ailleurs ?

La première partie du roman s’attache à la psychologie des personnages. L’auteure nous les présente : handicap, caractère, famille, problématique. Retrouver une motricité dans un monde parallèle induit une nouvelle donnée dans leur vie : l’espoir. Suivre leur évolution psychologique est passionnant. Petit à petit, ils se révèlent à eux-mêmes, à leurs camarades et au lecteur. J’ai été plus d’une fois émue, surtout quand leur famille intervient dans l’histoire (c’est un réel plus, ce travail fait autour des jeunes).

J’ai aimé la plume ciselée de l’auteur, le soin qu’elle apporte aux descriptions, aux liens entre ses personnages.

J’ai vraiment apprécié certaines originalités de Laléa, notamment le temps (ah ah, il vous faudra lire pour comprendre) mais surtout les Schlirbs qui sont mon petit coup de cœur.

Mais… j’ai eu du mal à vraiment rentrer dedans pendant un bon moment, j’ai trouvé le rythme assez lent et j’étais moi même assez fatiguée (ce qui n’aide pas) alors que tout était réuni. Jusqu’à l’arrivée du Balafré où je n’ai plus pu lâcher ma liseuse car tout s’enchaîne à une vitesse incroyable. On passe d’un voyage plutôt tranquille même s’il y a beaucoup de découvertes à un rythme haletant.

En résumé, j’ai apprécié cette lecture même si j’aurais aimé creuser plus au niveau de ce que leur handicap apporte à ces jeunes à Laléa mis à part sortir de leur coquille. D’autres choses mériteraient d’être approfondies (ou plus dévoilées au lecteur car je suis certaines que l’auteure a extrêmement bien travaillé son univers) : l’organisation de ce monde parallèle, ses liens avec le notre, les raisons qui ont fait voyagé Merlin. J’ai adoré la plume de l’auteur, son univers et j’ai très envie de découvrir son nouveau roman dont je trouve la couverture tout aussi magnifique :

Le Secret Du Vent
Le Secret Du Vent

 

Je remercie SimPlement et Mélanie de Coster pour ce service-presse.

❤ ❤ ❤

Disponible sur Amazon

 

Publicités

Une réflexion sur “De l’autre côté des mondes de Mélanie de Coster

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s