L’Eveil d’Iléana Métivier

Description (source Amazon) :

Aëlle, issue du milieu altermondialiste, se bat pour sauver l’Éducation Nationale, menacée de privatisation par l’État. Blessée lors d’une manifestation, elle va malgré tout travailler à la villa des Riveria, où elle rencontre Sloann, ce riche héritier. Ils se disputent aussitôt : vu son discours antigouvernemental, la jeune fille n’a-t-elle pas provoqué les Policiers ?

Ils n’ont rien en commun, excepté leur curiosité et leur ouverture d’esprit les poussant aux échanges vifs et argumentés.

Mode de vie, carcans sociétaux, écologie et blessures transmises par l’éducation… De discussions engagées en confidences, de querelles en réconciliations, les deux jeunes adultes apprennent à se connaitre. Au-delà de leur attirance mutuelle, leur monde intérieur vacille.

l'eveil.jpg

Mon avis :

L’Eveil est un roman dont je ne sors pas indemne. J’ai l’impression que l’autrice a arraché tous mes pansements, uns à uns pour creuser mes blessures, et leur permettre, enfin, de cicatriser.

Je commence fort mais c’est ce qui me vient avec le plus d’intensité pour écrire cet avis.

Mais à part ça, il parle de quoi ce bouquin ?

L’Eveil est un livre inclassable.

Romance par l’histoire d’amour très forte entre Sloann et Aëlle, deux jeunes qui se cherchent, se trouvent et se déchirent à l’âge où on ressent plus fort.

Roman sociétal par les prises de positions des différents personnages, selon leur éducation, les valeurs transmises, leur environnement.

Développement spirituel avec la quête de son moi intérieur. Je pense qu’on peut lire ce roman sans entrer dans cette quête, en restant spectateur (et en y prenant beaucoup de plaisir). Ou alors, on se laisse guider par l’autrice et c’est une lecture à vivre, intensément. En fermant ce livre, je peux affirmer qu’il n’y a pas qu’Aëlle et Sloann qui ont évolué, mais moi aussi.
Le début a été un peu long à lire, parce que ça m’a fait beaucoup réfléchir, je faisais des pauses pour mettre en parallèle ce qu’enseignait Aëlle avec ma propre vie, mes propres blessures.

Et les personnages ?

Aëlle est une âme libre, élevée à l’amour et à la confiance.
Sloann est une âme formatée, élevé aux menaces et brimades.
Deux opposés qui doivent pourtant se côtoyer.

Si j’ai été impressionnée par Aëlle, sa force, ses connaissances, j’ai été très touchée par Sloann, qui se révèle être un jeune homme ouvert sous ce vernis d’arrogance. Grâce à Aëlle, il apprend à se remettre en question, à se perdre presque pour mieux se reconstruire, se connaître, s’écouter. Ça semble évident, mais qui le fait vraiment ?
Et finalement, si c’était l’élève qui apprenait au maître ? 😉

 

En résumé ?

Écologie, éducation, économie, blessures, besoins fondamentaux… Iléana Métivier traite de tout ça avec une bienveillance qui fait du bien. On ressort de cette lecture apaisé.

Je remercie Iléana Métivier et Simplement pour ce service presse.

coup de coeur

Disponible sur Amazon

Publicités

3 réflexions sur “L’Eveil d’Iléana Métivier

  1. Merci beaucoup cet avis, Nisa. Je suis touchée que « L’Éveil » ait pu te transportée et te faire du bien à ce point !

    Pour les lecteurs et lectrices qui passent par là, les huit premiers chapitres sont en téléchargement gratuit. Tous les liens se trouvent sur mon site : http://ileana-metivier-auteur.com/boutique/

    Et un concours pour remporter 2 exemplaires est également en ligne jusqu’au 26/2/18. Toutes les infos sont sur mon site : http://ileana-metivier-auteur.com/

    À bientôt,

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s