Interview décalée : Wendall Utroi, Kyx & Kalyn

En achetant sa place ainsi que celle de Wendall, Nisa se félicite du lieu qu’elle a choisi pour sa première interview décalée. Elle n’a que deux billets à acheter, ce qui l’arrange bien car être blogueuse littéraire ne lui rapporte absolument rien financièrement.

lQ1ClXNI_200x200.png

 

L’ayant repérée grâce à son pull violet qu’elle a posé sur ses épaules, un homme s’approche d’elle, un livre à la main. Son allure évoque plus l’agent secret que l’auteur qu’elle attend impatiemment.

 

0018_elephant


Les présentations faites et le pull rangé dans un sac à dos (il fait vraiment très chaud cet été), ils commencent à déambuler dans cet énorme musée de plus de 3 000 mètres carrés dont l’entrée est déjà impressionnante et met dans l’ambiance. Wendall ne peut réprimer un frisson en pensant à ses Klungs, si petits qu’ils pourraient être une proie rêvée si ce Quetzalcoatlus* n’était pas un squelette !

51bfkcvqIVL

 

Nous ne parlerons pas de leur discussion sans intérêt sur la météo, le voyage de Wendall, etc. Nous les retrouvons dans un recoin qui leur offre un peu d’intimité, penchés sur le livre que tenait Wendall à la main.
Ils poussent de concert un cri émerveillé. L’auteur s’essuie discrètement le front où perlait une goutte de sueur. Ça a fonctionné ! Sous leurs yeux, Kalyn et Kyx viennent de prendre vie. Minuscules, ils grimpent sur l’épaule de leur créateur tandis que la visite reprend.

 

Nisa (heureuse de n’avoir pas oublié ses lunettes) : Waouh ! Ils sont vraiment impressionnants ! Tu as vu la façon dont ils se servent de leur queue pour se déplacer !

Elle reprend ses esprits et se rappelle qu’ils sont là pour une interview tandis que Wendall rit, ému de rencontrer en chair et en os ses personnages. Tout le monde est là, ça peut (enfin me direz vous !) commencer.

Nisa : Merci Wendall d’avoir accepté d’ouvrir le bal de ce nouveau-rendez vous sur mon blog.
Wendall : Merci à toi pour cette merveilleuse idée et pour ton enthousiasme.
Nisa : Merci également à Kalyn et Kyx d’être avec nous. Je trouvais très intéressant d’avoir votre point de vue également. Après tout, vous êtes les héros de cette histoire !
Kalyn : Amahla ? Amahla c’est toi qui nous a transporté dans cet endroit étrange ? On va rencontrer le Grand Oak ?
Kyx : Calme-toi Kalyn ! Ça ne sert à rien de s’égosiller, tu vois bien que les géants ont l’air stupides, ça ne peut pas être des dieux ! En revanche, je me demande bien où on est !

L’auteur et la blogueuse se regardent, effarés ! S’ils voient bien les Klungs s’agiter, ils n’entendent qu’un bourdonnement. Forcément, vu leur taille, leurs voix ne portent pas assez loin. Se rendant compte du problème, les créatures semblent désemparées. Nisa a les larmes aux yeux, son super projet risque de s’arrêter avant même d’avoir commencé tandis que Wendall tourne la tête vers ses deux amis, à la limite du torticolis.

Carnet lectures.jpg

Nisa : Et si tu écrivais un accessoire type mégaphone ? As-tu toujours un carnet sur toi ? Sinon on prend celui sur lequel je prends mes notes pour mes avis lectures.
Wendall : Je n’ai jamais de carnet sur moi, mais il m’arrive de prendre des notes sur un ticket de caisse, au dos d’un chèque, un flyer qui traîne. Ok pour le mégaphone, prête-moi ton carnet !

Avec beaucoup d’espoir, la blogueuse lui tend son carnet qui ne la quitte jamais. Une fois le mot mégaphone inscrit, il apparaît aux pieds des Klungs. Le soupir de soulagement des deux humains est perceptible.

Kyx se saisit du porte-voix : Non mais sérieux, pourquoi vous nous avez sorti de notre monde pour nous emmener dans cet endroit étrange ?
Nisa, soulagée mais avec un sourire un peu crispé : Génial, ça fonctionne ! Donc pour répondre à Kyx, nous sommes  au Museum d’Histoire Naturelle de Toulouse et si j’ai tenu à vous faire venir c’est parce qu’il y a actuellement une exposition « Oka Amazonie » sur un peuple menacé, j’ai trouvé le parallèle intéressant avec les Klungs.

oka-amazonie-bandeau-espace-presse.jpg

Elle aurait bien voulu chuchoter à Wendall que la salle sur la préhistoire calmerait les ardeurs de la jeune Klung si besoin mais leur présence rapprochée sur l’épaule de leur créateur l’en empêche.

Wendall : Kalyn, dit à Kyx de se calmer s’il te plaît ! Merci Nisa, l’endroit est superbe, et le parallèle très bien trouvé, les Klungs sont aussi un peuple en danger, un peuple proche de la nature.
Nisa : Je te découvre avec ce premier tome de fantasy jeunesse mais c’est loin d’être ton premier écrit. Tes lecteurs te connaissent sans doute plus à travers des romans plus sombres.

Gaffe, pas gaffe ? Il ne lui semble pas avoir vu de feel-good dans sa bibliographie. Au cas où, elle s’interrompt et attend sa réaction.

Wendall : C’est vrai que la fantasy est un peu un accident de parcours, mon monde tourne plus autour des histoires de vies, du thriller, de la psychologie parfois border line de mes personnages. Ce premier tome fut mon second roman, écrit pour faire plaisir à une de mes filles qui voulait que je lui écrive un roman dans ce registre.
Nisa : Il y a une chose qui m’a interpellée, c’est la personnalité et le rôle de Kalyn. Il ne veut pas être chef, et pourtant, il n’a pas le choix et s’en sort très bien. Je crois personnellement qu’un bon dirigeant doit se méfier du pouvoir et ne pas l’aimer comme…
Kyx : Mon père ?
Kalyn : La géante Nisa, ne dit pas ça pour toi Kyx, tu prends tout au premier degré. Laisse répondre notre créateur. 

Ouf, Nisa a été sauvée par Kalyn, elle n’aurait pas su quoi répondre à la jeune Klung car en effet, l’image du père de cette dernière s’est imposée à son esprit en posant la question…

Wendall : En effet Kalyn est un peu un anti-héros ou un héros malgré lui. C’est sans doute le fait qu’il soit plus petit que les autres, que sa famille soit jugée responsable du déclin de leur peuple qui le rend sympathique et surtout conscient de ses responsabilités. 
Nisa : Une dernière question : quel est ton personnage préféré et pourquoi ?

(si vous avez l’impression qu’elle se frotte les mains de manière sadique pendant que Wendall hésite et grimace, et que les klungs attendant sa réponse s’agitent et se chamaillent en se bousculant, eh bien, vous avez raison !)

Wendall : C’est difficile car chaque personnage a une part très importante dans l’histoire…, mais j’ai un faible pour la redoutable Kyx au caractère bien trempé. C’est une peste mais qui est amoureuse de Kalyn et qui ne s’en cache pas. Elle est le poil à gratter de Kalyn. Je la trouve agaçante parfois, mais Kalyn ne serait pas ce qu’il est sans elle. 
Merci pour ce moment précieux, ce fut génial !


* Si tu ne sais pas ce que c’est, tu fais comme moi, tu cherches sur internet et tu te réjouis de ne pas avoir vécu au temps de la préhistoire !

*****************

Je remercie énormément Wendall de s’être prêté au jeu, à l’aveugle puisqu’il est le premier. C’est en partie ses Klungs qui m’ont inspiré ce format d’interview qui je l’espère vous plaira.
Merci également à Kalyn et Kyx, deux petites créatures attachantes ❤
Ci-dessous plusieurs liens, ceux de Wendall, mais aussi du Museum et d’un autre blog dont j’adore les interviews décalées 😉

Sources des images :
Twitter de l’auteur pour sa photo de profil
Muséum de Toulouse et sa fabuleuse entrée et son visuel de présentation de l’exposition « Oka Amazonie ».
Amazon pour la couverture du roman

Autres liens à visiter :
Site de Wendall Utroi
Mon avis sur La légende des Klungs – Tome 1 : Le dompteur de pluie de Wendall Utroi
Les interviews loufoques de Magali juste ici : Blog Lectures familiales
La page Facebook de l’artiste à qui j’ai acheté mon carnet : Ōkami 狼 Sekai

Une réflexion sur “Interview décalée : Wendall Utroi, Kyx & Kalyn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.