Projet Mars Alpha de Pierre-Etienne Bram

Description (source Amazon) :

RÉSUMÉ :
20 avril 2024.
« Allô la Terre ? Ici Dragon 3. Entrée dans l’atmosphère Martienne dans 3, 2, 1… Ça y est, on y est.  »
À bord du vaisseau, Claire, Linn, Mike et Pedro, les 4 lauréats du programme de télé-réalité « Mars Alpha », sélectionnés parmi plus de 200 000 candidats, sont filmés quasi 24h/24. Sur la planète bleue, les yeux d’une grande partie de l’humanité sont rivés sur leurs écrans depuis que le voyage a commencé, sept mois plus tôt.
« Le parachute principal vient d’éclater, on descend trop vite je répète, on descend trop vite !  »
Après de nombreuses morts et d’étranges disparitions qui ont ébranlé sa mise en route huit ans plus tôt, le projet Mars Alpha serait il sur le point de toucher à sa fin ?

EXTRAIT :
(…)
— Hé, coucou les amis ! Comme je vous l’avais promis hier soir, je profite d’un matin où le reste de l’équipe dort encore pour vous faire faire une visite express du vaisseau. Suivez-moi, c’est par là que ça commence !
L’objectif filme sur les côtés, le temps que Claire se repositionne correctement :
— Je ne vais pas parler trop fort pour ne pas les réveiller. Alors voici, comme vous pouvez le voir, le poste de pilotage ! Comme vous pouvez le constater, il se compose de deux étages et de quatre sièges inclinables. Le mien est au second étage, sur la droite. Pour ceux qui s’en souviennent, c’est à cet endroit que nous étions aux commandes au moment du décollage. À l’avant se situent des rangées et des rangées de boutons, d’écrans et d’indicateurs. Ces écrans nous permettent d’avoir une vision de l’avant, de l’arrière et des côtés du vaisseau. Il n’y a pas de hublot à proprement parler, seulement des caméras numériques reliées vers l’extérieur, ceci afin d’éviter – ou tout du moins de limiter – le rayonnement solaire.
Les petits cœurs et autres pouces en l’air défilent sur l’écran, sur lequel le nombre de followers augmente régulièrement.
— Je précise que, contrairement à ce qu’on pourrait penser, je ne sais pas à quoi sert la moitié de ces boutons. N’étant pas pilote, je ne connais que les plus importants. Afin d’être sûr que tout le monde puisse y avoir accès le moment venu, chaque action, plus exactement un enchaînement de manœuvres, est expliquée dans des classeurs aux couleurs codifiées.
Claire tourne sa caméra afin de montrer les classeurs en question.

QUELQUES AVIS/COMMENTAIRES :
– « COUP DE CŒUR ! Ce thriller d’anticipation m’a tenu en haleine du début à la fin, je me suis senti happé par l’intrigue et surprise lorsque toutes les manipulations ont été dévoilées.  » – MilleEtUnePageLM (500 premiers rédacteurs d’avis)
– « Il est époustouflant dans son écriture et dans son intrigue. On ne s’ennuie pas à la lecture de ce livre et l’on a qu’une envie c’est de le dévorer page après page.  » – Alexis
– « Vraiment bien! Inhabituel, surprenant, original. C’est frais, moderne, crédible, possible ou presque, mais c’est trop court.  » – Thierry Toussaint
– « Basé sur une idée saugrenue ayant réellement été médiatisé, ce roman se place presque dans l’anticipation pour donner un Space opéra qui tient en haleine du début à la fin.  » – Alex_apln
– « Moi qui suis fan d’espace j’ai eu mon compte. Tout est bien dosé, il n’y en a pas trop, ni pas assez, juste ce qu’il faut pour passer un excellent moment dans ce qui aurait du être la télé-réalité du siècle… » – les plumes de Prisci
– « La surprise, pour moi, est qu’à un moment, nous nous retrouvons dans un genre plus thriller que SF. Si j’ai été étonnée par ce changement, d’ailleurs je dirais que ce roman contient deux parties, une SF et l’autre thriller, j’ai complètement adhéré.  » – Brigitte Alouqua
– « Pour une première fois, j’ai apprécié lire un roman de science fiction parlant de conquête spatiale. Plus on avance vers la fin, plus l’histoire prend une tournure surprenante. L’auteur a donc écrit un roman abouti et très prenant.  » – Catherine (membre du club des testeurs)

Projet mars alpha

Mon avis :

J’ai découvert Pierre-Etienne avec Deux degrés et demi, un roman qui m’a procuré un beau coup de cœur et dont j’avais trouvé le déroulement de l’intrigue très intéressant. C’est donc avec un grand plaisir que j’ai accepté de lire Projet Mars Alpha. Et pourtant, je ne suis pas fan des récits se déroulant dans l’espace. Sauf que – outre ma confiance en l’auteur – si vous avez lu le résumé, vous savez qu’il s’agit de bien plus que cela.

Si vous êtes comme moi, vous serez perdu en lisant le prologue. J’ai lu ces quelque pages en cherchant un petit bout de lien avec le résumé. Gardez-le en tête car tout s’éclairera, promis 😉

Le livre se divise clairement en deux parties. 

Dans la première, l’auteur alterne chapitres dans le présent – pendant ce fameux vol vers Mars – et chapitres dans le passé – la sélection des heureux voyageurs. Nous passons de centaines de milliers de candidats à une poignée d’élus. Comme il s’agit de télé-réalité, tout cela sous le regard avide des téléspectateurs. Est-ce que j’aurais regardé ? Je pense que oui, au moins quelques épisodes car ce programme dure de nombreuses années (assez pour que des personnes comme vous et moi deviennent astronautes !). Est-ce que j’aurais candidaté ? Certainement pas ! D’autant qu’en lisant les épreuves de sélection imaginées par Pierre-Etienne, je suis loin d’avoir les caractéristiques recherchées ! Jusqu’où peut-on aller pour l’audience ? 

J’ai vraiment adoré cette première partie. Sa construction (l’alternance des chapitres, la découverte progressive des spationautes en lien avec leur sélection…), les personnages, la sélection, le voyage, les relations qui se tissent. Mais aussi des indices posés ici et là qui font s’interroger sur la suite. Mais je ne vous en dit pas plus pour ne pas vous gâcher la découverte…

Arrive la seconde partie et le changement est brutal ! On pourrait penser être dans un autre roman dans un tout autre genre (que je ne vous révélerai pas), on ne voit aucun lien avec la première partie. Enfin, au début car progressivement, tout s’explique, les liens se font. Vous connaissez la sensation de la petite lumière qui s’allume d’un coup ? Voilà c’est ça que ça m’a fait.

J’avais adoré le précédent roman de l’auteur, j’aime celui-ci tout autant. J’adore la façon dont Pierre-Etienne construit son histoire, de façon intelligente, non linéaire, surprenante et qui invite le lecteur à s’impliquer, à se poser des questions, à réfléchir. Ses personnages sont toujours travaillés, on les voit évoluer.

Je remercie SimPlement et Pierre-Etienne Bram pour ce service-presse qui m’a fait voyager mais aussi pour sa patience suite à mes problèmes de santé.

❤ ❤ ❤ ❤ ❤

Disponible sur Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.