Inuuneq (une idée de la vie) de Fiji

Description (source Amazon) :

— Je tourne depuis quelque temps dans les rues, mais j’ai été viré de pas mal d’endroits.
— « So », une mauvaise passe ?
Elle c’est Déborah, une « millennial » américaine exilée à Paris. Elle a un accent anglo-saxon à couper au couteau. Moi c’est Antoine, un survivant de la rue, presque invisible. Enfin, je dis Antoine, mais finalement, je ne sais plus vraiment.

Non. Je ne sais même plus du tout.

Fiji

 

Mon avis :

C’est d’une façon inhabituelle que ce roman s’est retrouvé dans ma kindle…
En août 2019, Fiji se pose des questions quant à son livre qui n’a été que peu demandé sur NetGalley. Ce n’est pas qu’il ne plaît pas, c’est presque pire : les gens ne vont pas vers lui. Je le contacte donc en MP pour lui expliquer que de mon côté, c’est le titre (à ce moment-là, seulement Inuuneq) qui m’a fait passer à côté. Incapable de l’écrire, de le prononcer, de m’en rappeler et je ne sais même pas si le livre est en français… honnêtement, je passe au suivant. Alors que suite à son post, j’ai été voir la quatrième de couverture, et elle me donnait super envie ! L’auteur décide de modifier également sa quatrième, me soumet la nouvelle version et pour me remercier, il m’offre ce livre sans me demander de chronique, ce que j’apprécie.

Mon opération et la convalescence compliquée étant passées par là, je ne lis ce roman qu’en mars (ma dernière lecture pré-confinement !) et tout de suite, je tombe sous le charme. Sous celui d’Antoine qui ne trouve sa place nul part, même pas dans la rue. Sous celui de Déborah, dont la plus belle arme est son cœur pur. Ces deux êtres isolés se trouvent, apprécient leurs discussions, parfois hors du temps, mais quelle importance ?
Plus tard, j’apprendrai à apprécier Layan, qui m’a régalée. Un homme atypique mais tellement intéressant !

Inuuneq aborde des thèmes peu abordés en littératures tels que la solitude, les marginaux, la déchéance sociale, la fuite. Il y en a d’autres mais je ne peux pas vous les mentionner pour vous laisser le plaisir de la découverte.

Inuuneq est un roman puissant qui interpelle. Parfois philosophique, toujours pertinent et percutant. Si je devais le résumer en un mot, celui qui balayerait les autres serait : humain.

En résumé, c’est une très belle découverte et ça serait dommage de passer à côté à cause d’un titre ou autre chose… 😉

Je remercie Fiji pour m’avoir offert son livre lors de notre conversation.

❤ ❤ ❤ ❤ ❤

Disponible sur Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.