Les colonnes du temps – Tome 2 : Résurgences de John Renmann

Description (source Amazon) :

Découvrez la suite de cette aventure de Science-Fantasy.

Cinq années se sont écoulées depuis les événements qui ont vu une sphère lumineuse s’étendre à la surface de notre planète.
Retiré dans le sud de la France, Patrick Schimmer coule désormais des jours paisibles auprès des siens.
Mais, alors que la Terre panse encore ses dernières plaies, ses habitants doivent faire face à un péril imminent..
Surgie de nulle part, une pyramide céleste gigantesque menace d’éradiquer toute l’espèce humaine.
Sa famille enlevée, Patrick se retrouve très vite entraîné dans un conflit qui décidera du sort de notre monde.
Aidé par les Zheenons, il ira de surprise en surprise jusqu’à découvrir l’identité de ses agresseurs.
Nombre de ses interrogations trouveront alors une réponse.

Ce que disent les lecteurs du premier tome :

C’est un mélange de merveilleux à la Tolkien (en particulier le combat épique de la fin) et de science-fiction avec les traditionnelles inquiétudes sur l’avenir de la planète et un véritable message écologique et spirituel. Et cerise sur le gâteau une belle histoire d’amour, pleine de pudeur et de délicatesse.

Les personnages sont très attachants, le style est fluide et ne gêne en rien la lecture. Le fait d’écrire à la première personne plonge le lecteur dans l’histoire. Il y a de nombreux clins d’œils et références à une certaine génération mais surtout, on part sur une idée et au final ce n’est pas ce que l’on croit. L’auteur parvient à nous faire passer son message, notamment en parodiant les grands de ce monde lors du passage avec le tableau de Picasso.

Il y a de multiples raisons pour aimer cette histoire très originale et fourmillante d’idées. J’ai retenu de ma lecture la présence mystérieuse du personnage principal. Au départ, on ne le prend pas trop au sérieux (…) Peu à peu, on se rend compte que ce personnage nous dévoile un mystère qui a lieu autant dans le monde (qui disparaît dans une sphère) que dans l’âme du personnage. L’auteur mêle les mythes antiques et les traditions ésotériques pour nous perdre entre deux façons de concevoir un temps infini ou fini.

JR LCDT2

Mon avis :

Qu’est-ce que j’aime cet auteur ! Quel plaisir de replonger dans son univers ! Voilà, il fallait que je le dise, que je commence par ça avant toute chose.

Maintenant que c’est fait, passons à l’histoire. À chaque fois que je lis un tome 2 à distance du premier, j’ai un instant de crainte. J’ai un trou de mémoire du livre précédent et j’ai peur d’être complètement perdue. Heureusement, John glisse des repères de façon naturelle dans le récit et tout ce qui s’est déroulé dans Genèse m’est revenu en quelques pages (tout du moins les grandes lignes). Je retrouve avec plaisir Patrick, Arthos, Sedna, Daniel, Genos, Elaël et tous ceux que j’avais appréciés en début d’année. Et je m’y attache de plus en plus. Tandis que l’auteur joue avec mon petit cœur, j’ai passé la majorité du roman à m’inquiéter pour tel ou tel personnage ! En plus, John m’a torturé par messages privés avec des smileys suspects et en laissant planer le suspens sur le sort de certains d’entre eux. Je vous le dis, nous avons affaire à un écrivain sadique !

J’ai jeté un œil à la quatrième de couverture en préparant cet article (quel intérêt avant vu mon coup de cœur pour le premier tome ?) et j’ai bien ri quand j’ai lu « Patrick Schimmer coule désormais des jours paisibles ». Et là, mon cerveau à complété avec la voix du dessin animé d’Astérix. Paisibles ? Non, ce mot ne s’accorde pas avec notre aventurier malgré lui.
Parce qu’il a beau freiner des quatre fers, vouloir profiter de sa famille (ce rôle de père lui va si bien ❤ ), le destin ( = notre auteur sadique présentement) ne l’entend pas de cette oreille. Là-dessus, je ne vous en dirais pas plus, comme d’habitude, pour ne pas gâcher le travail de l’artiste, mais vous n’êtes pas au bout de vos surprises et nous ne savions pas tout sur les colonnes du temps et les Zheenons.

Si ce tome est moins long que le premier qui était un pavé, c’est quand même un beau bébé (335 pages contre 546). Un livre dévoré très vite malgré un emploi du temps plus que rempli. Attention, il risque de vous voler quelques heures de sommeil avec la technique du « encore un chapitre ».

Comme dans le précédent opus, j’étais complètement prise dans ce récit. J’avais l’impression de bien connaître Patrick, qu’il est un ami. Je l’ai même parfois un peu houspillé… L’écriture de John est fluide, efficace et se concentre sur l’essentiel à mes yeux : l’histoire des personnages.
Je ressens toujours intensément une imagination sans borne, entremêlée d’une grande culture que l’auteur souhaite partager sans l’étaler (et c’est loin d’être un exercice facile). Avec cette pointe d’humour si agréable. Bref, je suis sous le charme de ce cocktail gagnant et je vais m’empresser (à mon rythme, c’est-à-dire dans quelques semaines/mois) de lire le dernier tome de cette trilogie. Enfin dernier… c’est vite dit, mais chuuuut 😉

Et parce que John est un artiste aux multiples talents, il dessine aussi, notamment autour de son univers. Alors si vous voulez découvrir à quoi ressemble Kharon par exemple, c’est par ici.

Citation :

«Le passé est gravé, le présent s’écrit et le futur s’espère.» 

Je remercie SimPlement et John Renmann pour ce service-presse.

coup de coeur

Disponible sur Amazon

Une réflexion sur “Les colonnes du temps – Tome 2 : Résurgences de John Renmann

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.