Interview « Avec des si… » : Fiji

Coucou Fiji, on se retrouve aujourd’hui pour une interview « Avec des si… »

Si tu étais médecin, tu aurais choisi quelle spécialité ? 

Neuro sans hésiter ! La mécanique de nos neurones est une passion ! comprendre comment tout cela fonctionne, s’enchaine, comment soigner les bobos ou les réparer (si un jour c’est possible) est une source de réflexion permanente pour moi. D’ailleurs, en tant qu’ex « codeur fou » (un métier passionnant aussi) j’ai développé des « squelettes » d’Intelligence artificielle pendant des années, en améliorant un peu à chaque fois. 
Oui je suis fou…
Mais ça se retrouve dans deux de mes livres, le dernier « le rêve du colibri » où un des héros dirige une équipe de recherches sur une IA, et dans mon premier (qui n’est plus en vente) où un terroriste virtuel mettait à genoux le monde (rien que ça) avec une IA de son cru. 

Si tu étais un superhéros, quel serait ton pouvoir ?  

Certainement pas superman (que je trouve un tantinet niaiseux !) J’aimerais bien pouvoir faire pousser des fleurs et des plantes, ce serait cool. J’en mettrais de partout jusqu’à ce que l’être humain comprenne que la nature est la plus forte et qu’il vaut mieux faire copain copain avec, plutôt que de la détruire…

Et qu’on ne me réponde pas « oh la la Greta, tais-toi tu nous saoules », ce genre de réponse dénuée de toute réflexion et d’intelligence, me donne juste envie d’éradiquer le genre humain de notre planète. Remarquez, il va y arriver tout seul, quand il n’aura plus que ses billets de banque à manger…

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-brindille-article.png

Si tu pouvais décider de ta prochaine réincarnation, qu’est-ce que tu choisirais ? Tu n’as aucune limite, faune, flore, géographie, statut social… 

Alors ça c’est compliqué. Je n’ai pas de croyance si ce n’est celle d’Einstein qui consiste à dire que toute forme d’énergie ne se perd jamais mais se divise et se transforme en autre chose.

Donc j’imagine qu’à ma mort, mon énergie va se répartir dans tout un tas de choses. Alors pour faire suite à ma réponse précédente, je crois que je veux être « disséminé façon puzzle » dans toutes ces plantes et arbres qui nous entourent.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-brindille-article.png

Si tu étais candidat à l’élection présidentielle, quelle serait la mesure phare de ton programme ? 

Le communisme social ! On ne rigole pas.

C’est déjà un peu le cas dans notre république avec tous ces prélèvements qui sont censés aider les plus pauvres. Mais je trouve que le système est trop lourd et donc devient trop permissif. 

J’en reviendrai à des choses simples, on prélève et on distribue directement aux nécessiteux au lieu de tourner en rond, de créer et de payer des ministères entiers qui finalement, dilapident la moitié du gâteau et utilisent de pauvres associations qui se tapent tout le vrai boulot.

Non non, je ne suis pas énervé, mais tu m’as posé la question ! C’est une partie du thème de mon livre « Inuuneq » : les sans-abris, la société et ses travers.

À un moment, le héros est aux prises avec une entreprise au travers de sa DRH qui représente bien tout notre système. Dans l’exemple on emploie des personnes handicapées non pas par altruisme mais parce que ça permet à la boite de toucher des aides… no comment.

Alors surtout, ne m’élisez pas !! Mon programme ne va pas vous plaire.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-brindille-article.png

Partons du postulat que tous les êtres vivants sortent de l’imagination d’un illustrateur. Il te passe le crayon après avoir fait l’Homme en te demandant de modifier un truc, un seul. Tu changes quoi à notre physionomie ?

Je mets des cerveaux partout dans notre corps ! On sait maintenant que nous avons des neurones jusque dans notre système digestif, mais je lui en ajouterai partout ! des pieds à la tête, nous aurions de l’intelligence naturelle et non culturelle et réfléchie. Ça arrangerait beaucoup de choses. 

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-brindille-article.png

Et la dernière question, peut-être un chouille sadique… Si on te donnait la possibilité d’avoir un de tes livres en best-seller mondial mais qu’en contrepartie, tous les autres disparaissaient et que tu ne pourrais plus jamais publier (que ce soit seul ou avec un éditeur), est-ce que tu accepterais ? Si oui, quel titre choisirais-tu 

Oui, bien que je ne sois pas un grand écrivain prolifique. J’essaie d’écrire des romans très différents mais surtout qui se lisent facilement. Je dis des romans de gare, mais mes proches ne veulent pas entendre ça, il parait que c’est un peu plus stylé. Alors je me plais à les croire, ça me fait plaisir. 

Donc procédons par élimination. 

Sur les 4, seul le dernier « le rêve du colibri » n’a pas de message humanitaire, c’est un livre d’aventure alors hop on enlève. 

« Fli » est une sorte de dystopie polar espionnage avec un message d’égalité sous-jacent, mais je le trouve trop léger, donc hop on enlève.

« De vieux potes » parle d’amitié, d’amour et de vieillesse. C’est un joli message (enfin je trouve) mais comme tout feelgood, le message laisse un petit goût de sucre qui masque le principal. 

Donc je garderai « Inuuneq », je crois que dedans j’y ai mis beaucoup de mon « âme ». Ce serait ma manière de laisser une trace avant de me transformer en buisson ou en mauvaise herbe. 😉

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-brindille-article.png

Merci Fiji pour cette interview, j’ai adoré tes réponses et je me suis découvert quelques points communs avec toi ! Et vous ?
N’hésitez pas à découvrir la page qui lui est consacrée juste ici.

2 réflexions sur “Interview « Avec des si… » : Fiji

    1. Merci Edwige, très heureuse que ce format d’interview te plaise 🙂
      J’ai adoré Inuuneq, ça a été une très belle surprise pour moi et n’ayant lu que ce livre de Fiji à l’époque, je n’ai pas été étonnée de ses réponses 😉

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.