De vieux potes de Fiji

Description (source Amazon) :

Ils sont cinq à végéter dans leur maison de retraite, trois hommes et deux femmes que la vie délaisse. Chacun d’entre eux s’abandonne sans penser aux lendemains. Jusqu’au jour de l’arrivée de la nouvelle aide-soignante, Mathilde.

Mathilde et son fils Jules viennent de débarquer dans la région, fuyant malheureusement, un passé encombrant. Elle est embauchée dans cet hospice et doit s’occuper de cette bande de vieillards.

Très vite, les cinq vont prendre la nouvelle sous leur aile pour réorganiser son quotidien et l’aider dans sa reconstruction. Mais finalement sans s’y être préparés, c’est leur vie à tous qui va changer et tout ce petit monde retrouvera le goût et l’envie de vivre un futur inespéré.

C’est autour du calme d’un village du sud que les douces mathématiques du temps et un peu de magie humaine transformeront leurs existences à tout jamais.

 

 

Mon avis :

Mon Dieu, mais par où commencer ? J’ai surligné tellement de passage dans ma liseuse (en plus de mon thread twitter) que je pourrais noircir des pages et des pages sur tout ce qui m’a touchée dans ce récit.

Je me suis très vite attachée à cette bande de petits vieux. Ils se sont trouvés dans cette maison de retraite dirigée par une femme investie. Ils auraient pu finir leur vie, seuls, isolés, maussades. Mais non ! Pas eux.
Et hors de question de devenir de vieilles peaux, ils n’ont pas oublié leur jeunesse. Puisqu’ils sont au crépuscule de leur existence, il n’y a pas de temps à perdre. Mais pour faire quoi ? Eh bien, pour blaguer, rire, voire se construire une famille ! Oui, oui. Il n’est jamais trop tard. Leur leitmotiv tient en ce passage :

Le rire revint prendre sa place, naturel et homéopathique. Il ne résolvait pas les problèmes, mais il aidait sérieusement à les supporter.

 

Quant à Mathilde, même si je n’ai pas son passé, je me suis beaucoup identifiée à elle. Nous avons en commun le « Mon fils, ma bataille. » Cette combativité dictée par l’amour d’une mère.
Nos petits vieux ne s’y trompent pas et décident de la secourir, autant que possible, quitte à secouer la vie bien réglée de la maison de retraite. Et si en agissant ainsi, c’était finalement eux qu’ils allaient aider grâce à la présence de Jules, qui va transformer leur quotidien ?

 

Une des choses que je préfère chez Fiji est sa plume si imagée. Il trouve toujours les bons mots.


Elle eut soudainement la vision d’un plat de spaghettis d’émotions mélangées à une ratatouille de réflexions profondes agrémentées d’un zeste de vague à l’âme.


La douceur de ces moments provoqua chez Noëlle une vague de bienêtre qu’elle n’avait pas connu depuis longtemps, une émotion qui vous parcours l’échine tendrement sans vous heurter, qui vous dépose sur la peau une tiède caresse, vous laisse le gout d’un verre de lait dans la bouche, vous fait sentir le regard bienveillant d’un parent qui vous aime du plus profond de son être.

 

J’aime la façon dont l’auteur parle des gens simples. Il y a quelque chose de profondément vrai dans son écriture. Il raconte avec le cœur des situations banales, du quotidien, qui prennent une tout autre dimension sous sa plume. J’adore les petites réflexions qui émanent de son roman. Sans parler de toute la tendresse dont il entoure ses personnages qu’il dépeint toujours avec une touche d’humour. Vous savez, les moqueries tendres, réservées à son plus proche cercle.

En résumé, ce roman, c’est des rencontres, des rires & de la tendresse. Je n’ai qu’un bémol à émettre, qui m’a sans doute empêché le coup de cœur. Il y a de nombreuses coquilles, essentiellement des majuscules oubliées. J’en ai parlé avec l’auteur, qui a vérifié ses fichiers. Désemparé, il s’est rendu compte que c’est le mauvais en ligne et que le bon est introuvable. Il est donc actuellement en train de remédier au problème. Ouf ! Ce livre mérite tellement qu’on ne s’arrête pas à ça.

Merci Fiji pour cette belle histoire intergénérationnelle.

Bonus thread Twitter sur le vif de ma lecture : juste ici.

❤ ❤ ❤ ❤ ❤

Disponible sur Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.