Pardonne à la vie de Marjorie Levasseur

Quatrième de couverture :

Un récit bouleversant !
Ce sont les premiers mots qui viennent à l’esprit d’Isa, assistante d’édition à Paris, lorsqu’elle achève la lecture du manuscrit de Matthias Lacroix.
Tout est mis en œuvre pour contacter ce primo-romancier de talent, mais il apparaît bien vite que cet homme s’avère insaisissable. Aussi, quand sa hiérarchie lui confie la mission d’aller débusquer l’auteur, la jeune femme y voit la chance d’exprimer à celui-ci tout le bien qu’elle pense de son œuvre.
Malheureusement, arrivée sur place, l’accueil qui lui est réservé par cet homme est loin d’être celui qu’elle avait espéré. Et pour cause ! L’auteur du manuscrit qu’elle a tant apprécié, n’est pas pour autant l’instigateur de son envoi. Elle comprend vite que tenter de le convaincre ne sera pas chose aisée.
Au fil de son séjour à Chamonix, en côtoyant les proches de Matthias, Isa va peu à peu décrypter sa personnalité et découvrir, contre toute attente, les similitudes entre leurs existences. Tant et si bien que cela la mènera à faire le point sur sa propre vie et à revoir ses priorités. Sa réflexion pourrait même la conduire sur un chemin qu’elle n’avait pas envisagé jusqu’ici…

Pardonne a la vie

Mon avis :

À chaque fois que je plonge dans un livre de Marjorie, ses personnages prennent vie et je me tiens à leurs côtés pendant l’histoire.
Ma dernière lecture, Ne lui dis pas qu’il me manque, m’avait encore plus touchée car elle me renvoyait à ma propre expérience de mère très jeune.

Ce roman-ci m’a aussi énormément remuée puisque j’ai de gros points communs avec Matthias (qui ne m’a pas fait une bonne première impression pourtant !) La lecture n’a pas toujours été facile, c’est presque un euphémisme, certains des pires moments de ma vie sont parfaitement décrits par Marjorie, avec la sensibilité qui la caractérise. Pour autant, cette lecture ne les a pas réveillés, non, ils ne dorment jamais. Les répercussions du harcèlement scolaire sont à vie, comme une cicatrice invisible. Et même en évoluant, en changeant de mentalité ou d’apparence, on ne peut pas effacer le passé. Seulement mettre notre force et notre énergie à avancer, à se construire malgré ça. Et finalement, pardonner à la vie.

Il avait dû faire preuve d’une force mentale extraordinaire pour se sortir de tout ça, pour effacer toute trace de celui qu’il avait été et prendre un nouveau départ.

Et puis… c’est Marjorie Levasseur, j’ai confiance. Elle n’ »utilise » pas ça pour faire du mélo, non, elle a un message à faire passer. On ne suit ni des enfants ni des ados, mais des adultes. Et pourtant… tout comme moi, ils n’ont pas oublié. Si on parle de plus en plus du harcèlement, il reste minimisé par toute une partie de la population et pour certains, c’est presque banal. Ou bien ils mettent des échelles dans la souffrance ce qui induit une notion d’acceptabilité… Ou encore, ils pensent que seuls les « faibles » subissent. Alors qu’il faut une force phénoménale pour encaisser. Dans tous les cas, c’est intolérable, et on ne peut pas dire le contraire après avoir découvert les histoires et les blessures des protagonistes de Pardonne à la vie.

« Il n’y a pas de petit ou de grand harcèlement. »

Puis, l’autrice passe un baume apaisant sur les plaies de ses personnages, sur les miennes. Comme d’habitude, je ne regrette pas de lui avoir fait confiance, avoir côtoyé quelques heures Sophie, Philippe, Matthias, Isa, Julien et Pixel m’a fait du bien. Il faut dire que je me suis très vite sentie bien avec eux, ils ont de la matière, des dialogues vivants, des attitudes faciles à visualiser, des défauts qui les rendent certes parfois exaspérants pour leur entourage, mais surtout humains. Heureusement que Pixel est là pour arranger les choses ! ❤

Encore une fois, j’ai plus parlé de moi que du livre (et pourtant, j’ai pris une foule de notes et mon thread lecture est conséquent !), mais c’est signe que j’ai vraiment vécu l’histoire, qu’elle a résonné avec tellement de force… Sans surprise, c’est un coup de cœur, merci Marjorie

Bonus thread Twitter sur le vif de ma lecture : juste ici

coup de coeur

Disponible sur Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.