Retour sur Caramanga – spoil : c’était fou !

Le premier week-end de mars a été très particulier pour moi…

Ōkami Stained Sekai, qui s’est chargé de ma couverture, m’a proposé de l’accompagner à Caramanga, avec quelques exemplaires de Mon parcours de bypassée ! Je connaissais ce festival puisque j’avais déjà aidé mon illustrateur sur son stand il y a 2 ans. Je savais donc que l’ambiance serait géniale et que j’allais passer un super moment. Dédicaces ou pas.

20220305_101643

Et si j’étais prête à la musique entêtante, aux cosplays, à l’excitation, je n’étais pas prête à l’engouement provoqué par mon témoignage. Ça a commencé dès le samedi matin avec quelqu’un qui s’est écrié qu’il le connaissait, ce livre ! C’est une de mes abonnées Tiktok. J’en ai à peine une soixantaine, la coïncidence est quand même folle, non ? 

Puis j’ai eu de nombreuses personnes qui se sont arrêtées et ont discuté avec moi. Des échanges passionnants autour du poids (aux deux extrêmes des courbes), de la grossophobie, de l’estime de soi, des injonctions de la société… J’ai parfois eu la gorge un peu nouée. Mes lecteurs aussi.

20220306_163232

J’ai été infiniment touchée par un jeune homme qui, après avoir parcouru la quatrième de couverture, m’a dit ignorer totalement que l’obésité était une maladie. Il savait bien sûr que tout le monde n’était pas égal du point de vue du métabolisme, mais c’est tout. Il m’a aussi confié qu’il ne lisait pas. Nous avons poursuivi notre discussion et à ma grande surprise, il a pris la version Deluxe ! Quitte à avoir une mini-bibliothèque, autant qu’elle soit joliment remplie. Le lendemain, il m’a assuré que le magnet offert avec cette édition spéciale avait déjà trouvé sa place sur son frigo.

Pour beaucoup, j’ai été la rencontre inattendue. J’ai même aperçu des personnes pousser un cri en voyant mon livre et attraper par le coude leur compagnon. En général, des femmes opérées comme moi, qui s’attendaient à tout, sauf à cette couverture qui leur parle, ce titre qui est une évidence et ce livre, si nécessaire. Je vous laisse imaginer les frissons provoqués par ces réactions que je n’osais pas rêver.

20220306_172147

Je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer, les visiteurs se pressent dès l’ouverture et traînent encore dans les allées à la fermeture. Surtout que je partageais le stand d’Oka, qui rencontre un succès fou (et amplement mérité). Il y a même eu un moment complètement dingue : j’ai fait la moitié de mes ventes du week-end en 1 h, le dimanche matin ! À ce moment-là, c’est mon illustrateur qui est venu à ma rescousse en préparant les pochettes et en encaissant.

C’était mon premier festival en tant qu’exposante qui propose quelque chose au public. J’ai eu des étoiles plein les yeux, la gorge nouée, la main qui tremble un peu parfois (pardon Valentine pour cette coquille, j’ai honte !)… J’ai revu des connaissances, des amis – mention spéciale à D. Manakete, qui m’a troqué son tome 4 contre mon témoignage. Le poursuivre en courant lors d’une fin de salon aura vraiment été une belle impulsion, elle a contribué à forger nos liens qui se renforcent chaque année un peu plus.

Et cerise sur le gâteau, j’ai eu un collier en cadeau. Je bavais dessus mais j’étais venue sans portefeuille pour ne pas craquer ! Il vient de chez Xtine bijoux qui a un super stand.

Capture d’écran 2022-04-01 224201

J’ai hâte d’être de nouveau en dédicaces pour le faire admirer. On est d’accord qu’il est fabuleux, non ? En plus, il colle tellement bien à mon témoignage : la délicatesse et la patience qu’il faut pour la broderie (comme pour le parcours), le papillon (comme sur ma couverture) et pour finir, la pierre violette (la couleur dominante de ma couverture). Merci ❤

Merci du fond du cœur. À l’équipe organisatrice juste exceptionnelle qui fait un travail fantastique, à Okami qui m’a invité, aux exposants qui sont tous plus adorables les uns que les autres, aux visiteurs qui mettent une ambiance de dingue ! Et bien sûr aux nouveaux lecteurs qui ont décidé de me faire confiance : Mégane, Isabelle, Karl, Julie, Solene, Valentine, Cécilia, Drake et THukasa.

À l’année prochaine !

Et si jamais vous arrivez ici par hasard ou que vous êtes passés à côté, voici les liens pour Mon parcours de bypassée. Si vous l’avez lu, merci d’en parler, à vos proches, sur les réseaux, sur les sites de e-commerce (Amazon en tête), à votre libraire, bibliothécaire. C’est vous qui ferez le succès de mon livre.
Merci ❤

20220305_180307

Une réflexion sur “Retour sur Caramanga – spoil : c’était fou !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.