Ceux qui te mentent de Nuala Ellwood

Description (source Amazon) :

La seule personne en qui vous avez confiance vous manipule…

Kate est reporter de guerre et souffre de stress posttraumatique. À cause, entre autres, d’un enfant qu’elle n’a pas pu sauver à Alep. Quand elle rentre à Herne Bay pour les obsèques de sa mère, Kate se souvient de cet endroit où tout allait bien jusqu’à la mort de David, son petit frère. Un accident, dira-t-on. Ensuite plus rien n’a jamais été pareil. Leur père est devenu violent. Leur mère a perdu la raison. Puis sa sœur, Sally, a sombré elle aussi, malgré l’aide de son mari, Paul.

Dès son retour dans la maison de sa mère, Kate se sent oppressée et abuse des somnifères. Elle entend un petit garçon crier la nuit chez les voisins et ne sait plus ce qui est réel ou le fruit de son imagination torturée. Alors elle prévient Paul et Sally qui ne la croient pas, la police non plus, il n’y a pas d’enfant chez la voisine qui vit seule. Pourtant elle l’a vu. Dans le jardin d’à côté. Elle sait qu’il existe…

Un thriller magistralement orchestré. Deux sœurs, deux points de vue, un dénouement final terrifiant.
 » Rivalise avec La Fille du train !  » The Guardian

ceux qui te mentent

 

Mon avis :

Le titre bien visible m’a tout de suite donné envie de lire ce livre, ainsi que la phrase d’accroche. Le ton est donné : nous sommes dans un thriller psychologique.

Le démarrage de ce roman est intriguant et donne envie d’en savoir plus immédiatement, dès les premières lignes.

La narration de la première partie est très intéressante. Comme un compte à rebours intercalé par des scènes du présent qui expliquent le passé sous un nouvel éclairage. De plus, cette partie se déroule sur un laps de temps très court (une semaine environ), ce qui concentre le suspens. Nous suivons Kate qui essaye de convaincre la police qu’un enfant est maltraité chez ses voisins. Seulement, l’autrice nous amène à découvrir que notre reporter, spécialisée dans les guerres, souffre de stress post-traumatique et qu’elle a des hallucinations. Sans parler d’une histoire familiale difficile avec la mort d’un frère. J’ai été prise d’empathie pour Kate, j’avais envie de la croire. Mais elle me semblait si instable que je ne pouvais que douter. Elle aussi parfois. Faisait-elle une projection ?

Vous l’avez compris, cette première partie est très importante pour l’intrigue. Elle pose toutes les bases, nous permet de découvrir tous les personnages, nous donne tous les éléments qui font de cet ouvrage un thriller psychologique impossible à lâcher. C’est parfois difficile à lire, nous sommes plongés dans les cauchemars de Kate qui revit des scènes de guerre. Elle est parfois confuse et j’ai souvent eu de la peine pour elle. Heureusement, elle peut compter sur son beau-frère pour l’épauler et s’épancher. Beau-frère qui n’a pas une vie facile avec sa femme alcoolique. Il compte sur Kate pour raisonner sa sœur mais si une simple conversation pouvait guérir cette maladie, ça se saurait.

Dans la deuxième partie, c’est un autre personnage qui entre sur le devant de la scène et l’intrigue s’accélère (attention : si dans la première partie, vous pouvez poser votre livre une petite demi-heure pour manger, ça devient compliqué dès la seconde partie).

Révélations, manipulation, danger. Le cocktail est explosif et mené de main de maître.
J’ai été surprise, glacée jusqu’aux os en comprenant toute l’histoire. Nuala Ellwood ne laisse aucune zone d’ombre et à la révélation, tout prend son sens.

Comme tout roman axé sur la psychologie, les personnages sont consistants, bien travaillés. Il y a aussi LE personnage présent dans peu de scènes mais tellement important que j’adore ❤

Quand The Guardian annonce que Ceux qui te mentent rivalise avec La fille du train, je peux le comprendre. Cette femme perturbée qui semble un témoin peu fiable y fait penser. Mais pour moi, il est encore meilleur. Il n’y a pas le « oui mais » que j’ai ressenti avec La fille du train (qui est un très bon roman également mais qui souffre à mon sens de quelques longueurs et répétitions).

En résumé, une lecture que je conseille les yeux fermés si vous aimez les intrigues psychologiques. Ou comment une personne mal-intentionné peut faire de votre vie un enfer et vous amener à croire que vous devenez folle.

Je remercie NetGalley et les éditions Michel Lafon pour ce service-presse.

❤ ❤ ❤ ❤ ❤

Disponible chez Amazon

7 réflexions sur “Ceux qui te mentent de Nuala Ellwood

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.